Aller au contenu principal

Projet Espaces sensibles

Il se passe des choses incroyables entre les murs du lycée...et quand en plus elles se transportent ailleurs, c'est encore plus extraordinaire !!!

Ce projet initié par le LEGTA AGROTEC à Vienne Seyssuel est mené avec une classe de terminale Bac Pro GMNF de 19 élèves (gestion des milieux naturels et de la faune) et l'artiste plasticien Christophe Gonnet. Il s'inscrit dans le cadre de l'enseignement d'éducation socioculturelle dont l'objectif principal est de pratiquer une approche concrète du fait artistique.

 

Ce projet s'inscrit dans la cadre d'un partenariat pérenne établi avec la mairie de Vienne et le centre d'art contemporain « La Halle des Bouchers » à Vienne. Ce réseau de partenaires participe à la dynamique territoriale engagée par le projet. Les financeurs sont la Région Auvergne Rhône-Alpes grâce au dispositif Passeurs de Culture et la Halle des Bouchers.

 

Ce projet est construit comme un temps de confrontations et d’échanges entre un plasticien qui interroge au travers de sa recherche l’actualité des relations entre l’humanité et la nature et un groupe de jeunes en formation sur les métiers de la nature. L’enjeu principal consistera au travers d’un programme de productions sculpturales modestes et diverses, et d’installations in situ, à croiser les distances mais aussi les convergences d’une approche de la nature entre la rationalité de nos actions et la poétique de nos perceptions.

 

Après une découverte et une sensibilisation théorique dans le domaine du land art et des installations artistiques in situ, l'enjeu est de mettre les jeunes en posture de création par une pratique artistique collective. Il s'agit d'un parcours complet de sensibilisation au land art et à l'art in situ, (réflexion et notions théoriques, démarche et méthodologie de projet, préparation réalisation, installation, et visites guidées d'exposition à la Halle des Bouchers).

 

La semaine culturelle banalisée permet aux élèves de se consacrer pleinement à la réalisation du projet artistique pendant 4 jours (13,14,23 et 24 janvier 2020), avant d'installer la production finale le vendredi 24 janvier au jardin de ville de Vienne lors de l'inauguration en présence des élus de la ville de 14h45 à 15h30. Lors de ce "dévoilement", les élèves présenteront personnellement leurs oeuvres au public (travail sur les textes, cartels, panneaux, affiches, etc.)

Ce projet, au-delà de valoriser les jeunes dans leurs pratiques artistiques, vise à mener une réflexion autour du land art et de l'art contemporain, à s'interroger sur le rôle et à la place de l'art dans la société. L'engagement dans un projet de groupe est aussi un enjeu à part entière pour expérimenter la création collective et la prise d'initiatives des jeunes vers l'aboutissement d'un projet. Enfin, le partage des oeuvres dans un espace public et les échanges avec le public extérieur permet de sortir du cadre scolaire et d'impliquer les jeunes dans la vie de la cité.