Aller au contenu principal
Vous êtes une entreprise publique, privée ou associative, vous pouvez embaucher un apprenti en alternance.

Vous avez des besoins, nous avons les compétences !

Embaucher en alternance sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, c'est :

  • A terme, recruter votre collaborateur. Vous lui aurez transmis vos méthodes de travail, vous connaîtrez ses compétences, son savoir-faire et son savoir-être et lui connaîtra votre entreprise.

  • Pérenniser tous ces gestes techniques, toutes ces habiletés propres à votre entreprise.

  • Transmettre votre maîtrise et lui faire aimer votre métier.

  • Embaucher un salarié et bénéficier d'aides financières.

Le contrat d’apprentissage s’adresse :

  • à des jeunes âgés de 16 ans à 29 ans révolus
  • à certains publics au-delà de 29 ans : les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise

Le contrat de professionnalisation s’adresse :

  • à des jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus en vue de compléter leur formation initiale
  • aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus
  • aux bénéficiaires du RSA, de l'ASS ou de l'AAH ou encore des personnes ayant bénéficié d'un CUI.

Les aides à l’embauche mobilisables par l’employeur d’un apprenti

Les employeurs d’apprentis peuvent bénéficier d’un certain nombre d’aides financières  :

  • Une exonération de cotisations : l’employeur bénéficie du dispositif de la réduction générale des cotisations et contributions incluant les contributions d’assurance chômage et de retraite complémentaire. Il n’y a pas d’exonération supplémentaire pour les autres cotisations qui sont dues.
  • Aides en cas d’embauche d’un travailleur handicapé (cf. site internet de l’Agefiph).

Dans la fonction publique, le FIPHFP finance au cas par cas des aides techniques et humaines qui permettent aux employeurs publics de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Consulter le site du FIPHFP.

Aides à l’employeur d’un alternant en contrat de professionnalisation

Les employeurs de salariés en contrat de professionnalisation peuvent bénéficier, selon les cas, d’un certain nombre d’aides financières (source : https://travail-emploi.gouv.fr/ au 1 er janvier 2019) :

  • Exonération des cotisations patronales d’assurances sociales (assurance maladie, maternité, invalidité, vieillesse-décès) et d’allocations familiales lorsque le salarié est âgé de 45 ans et plus
  • Exonération spécifique pour certains groupements d’employeurs (GEIQ).
  • Une aide pour les entreprises de plus de 250 salariés employant plus de 5 % d’alternants en 2015 (taxe versée en 2016)
  • Une aide de 2000 € est versée aux entreprises à l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation
  • Aide forfaitaire attribuée à l’employeur par Pôle emploi pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de 26 ans et plus
  • Aide pour l’accompagnement personnalisé vers l’emploi dans les GEIQ. Des aides sont également prévues afin d’inciter les entreprises à recruter des personnes en situation de handicap en contrat de professionnalisation ou à pérenniser leur emploi. Pour le détail de ces aides, il convient de se reporter au site de l’Agefiph.

Ils nous font déjà confiance, rejoignez-les !

Vous souhaitez en savoir plus sur l'embauche d'un apprenti ?

Demande de renseignement