Aller au contenu principal

L'OISANS

Les étudiants de deuxième année Gestion et Protection de la Nature sortent du lycée !

Lundi 23 septembre : Arrivée sur l’Espace naturel sensible de Marais Vieille Morte (si, si ça existe !) dans la vallée de la Romanche et qui se trouve être une prairie méso-hydrophile (pour les non-initiés cela signifie humide). Au programme, étude d’aménagement et gestion de l’habitat pour le crapaud sonneur à ventre jaune et rencontre au sommet avec Hervé, digne représentant de l’espèce sur le site. Il s’agit d’une espèce protégée au niveau mondial. Aulnaie - Frênaie et prairies sont ses habitats de prédilection mais cette mosaïque d’habitats tend à disparaître.
Plus largement, le marais est situé dans le Parc National des Ecrins, gestionnaire de sites Natura 2000. Une explication sur le rôle des acteurs, sur les financements, etc…était également au programme. Fin de journée : repos bien mérité.
Mardi 24 septembre : cascade de la Pisse (décidément !), futur site ENS. Situé sous le plateau de l’Emparis, un ensemble de tourbières alcalines pâturé par les brebis en estive, ce site géologique rare attendait les étudiants. La cascade de la Pisse est ce qu’on appelle une cascade tufière (tuf = sécrétion calcaire) ou encore fontaine pétrifiante. Le tuf était d’ailleurs utilisé dans la construction de l’habitat local.
Après 4 km allé et 4 km retour à flanc de montagne (ce fut rude), le paysage valait le détour. Sur la tourbière et autour du lac de Lovitel, petite observation des pratiques agricoles de montagne à 1500 mètres d’altitude. Fin de journée : repos bien mérité bis.
Mercredi 25 septembre : Rendez-vous sur le site de la tourbière d’En Chourier, futur site ENS également. Marche à pied depuis la station d’Auris en Oisans pour y parvenir. Il s’agit là d’une tourbière d’altitude, l’objectif de la journée était d’identifier les enjeux du futur classement du site en ENS. Vue magnifique sur les Ecrins et l’Alpes d’Huez.
Dans les airs, vautours fauves, aigle royaux et grands corbeaux accompagnaient les étudiants. Sur terre, myrtilles, airelles et autres espèces des montagnes se donnaient en spectacle. Fin de journée : retour bien mérité.